AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + you're the best paint life ever made.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leina Rheyns
i walked around broken emotionally frozen

Date d'arrivée : 24/08/2012
Messages : 9
Avatar : candice accola.
Crédits : aurélie (avatar).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : en couple w/ jaime.
Espèce : métamorphe.


Dark paradise.
Age: twenty-three years old.
Job/études: libraire.
Notebook:

MessageSujet: + you're the best paint life ever made.   Ven 24 Aoû - 17:39



leina, rheyns
- you see its not the wings that makes the angel -
CREDITS @ MOONSTONECAPS/TUMBLR

Date et lieu de naissance + Un certain 29 février, dans la ville de Phoenix en Arizona. Age + La belle va sur la route de sa vingt-troisième années de vie, un âge de raison et de sagesse parait il ? Laissez là rire. Travail/études + La jeune femme travaille chez une boutique de livres en tant que libraire, un métier qui lui procure à la fois un loisir et un job alors autant en profiter. Statut social + Actuelle en couple (avec Jaime) depuis quelques mois déjà, elle ignore tout de la nature vampire du jeune homme. Type de créature + Leina est une métamorphe, don héréditaire qui lui vient tout droit de sa figure maternelle. Elle prend la forme d'une petite chouette banche plutot peu commun dans les environs publics de l'Arizona. Côté : bien ou mal + Son plumage peut vous indiquer le coté où va sa raison et bien entendu vous aurez tout à fait raison. Elle penche du coté du bien et c'est pas prêt de changer. Groupe + Peace of mind.
❝DARKNESS MY DEAR OLD FRIEND❞

I) Quels sont vos sentiments vis à vis de votre "espèce" ?
La jeune femme n'a strictement aucune animosité quand bien même elle n'a appris que cette parcelle de son existence bien tard. Leina n'a jamais véritablement rencontrée de semblable de son espèce, à croire qu'ils ne sont que très peu. C'est une espèce a la fois force mais également vulnérable et cette faiblesse la blondinette tente de la renforcé en s'entrainant davantage.
II) Comment l'avez-vous découvert ?
La découverte de son don de métamorphe s'est offert à elle alors qu'elle était agé d'une quinze d'années. Un âge bien tardif dont sa mère ne lui jamais parlé. Elle était dans les bois au moment de sa transformation, une promenade matinale comme une autre où l'intrigue de l'oiseau sauvage nocturne s'est imposé à elle. Intriguée par la chouette, il a seulement suffit d'un souffle de respiration et de concentration d'observation pour muter à son tour. Une situation qui a véritablement eu raison d'elle les premiers mois mais avec le temps elle a su apprivoiser cette divergence de vie.
III) Pourquoi avoir choisi le côté du bien/mal ?
La jeune femme n'a jamais réellement était dans l'optique de souhaite le mal à autrui et pas même à son pire ennemi quand bien même elle peut encore nourir de la rancoeur et de la haine à l'égard de ce dernier. Elle a toujours su où été ses propres attentions et le Bien est une seconde nature chez elle.
IV) Etes vous pour ou contre la révélation des vampires ?
En étant métamorphe, Leina c'était attendue à ce que toutes créatures magiques possibles existent, mais de là a ce que les vampires vivent désormais comme tout à chacun aux cotés des humains. La surprise est grande dans un premier temps avant de finir par se faire à l'idée. Elle sait qu'elle est vulnérable aux cotés des loups comme des vampires, alors révélation ou non le problème reste le même : elle est en danger de manière permanente.

❝THE LITTLE PIECES OF TRUTH❞
Ecrivez ici tout ce qui est bon à savoir sur votre personnage. Ses tics, ses tocs, ce qu'il aime faire, ce qu'il déteste par dessus tout, ses habitudes, ses goûts musicaux ou même cinématographiques, bref, tout les petites choses qui font le côté spécial et original de votre personnage. Vous pouvez choisir de citer les détails un par un ou justement bien décrire chaque chose. Nous vous demanderons un minimum de six points.

Spoiler:
 


Dernière édition par Leina Rheyns le Sam 25 Aoû - 13:54, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leina Rheyns
i walked around broken emotionally frozen

Date d'arrivée : 24/08/2012
Messages : 9
Avatar : candice accola.
Crédits : aurélie (avatar).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : en couple w/ jaime.
Espèce : métamorphe.


Dark paradise.
Age: twenty-three years old.
Job/études: libraire.
Notebook:

MessageSujet: Re: + you're the best paint life ever made.   Ven 24 Aoû - 17:40

❝THERE'S A LIAR MOON TONIGHT❞

Citation :

any place you've never been i'll be your guide
any town of any thought i'll be your guide.

LYRICS/AARON.
Derrière l’abri du feuillage des arbres, derrière la couverture de verdure qui s’offre à toi tu ressens le bien être de la plénitude en apesanteur. En cette hauteur tu sais que tout ira toujours aussi bien que lorsque tu souris à tes amis pour leur assurer que rien en est toi n’est divergent de ta personne. En cette hauteur tu prends du bon temps pour laisser libre cours à la nature que t’as offert ta naissance. Tu planes tel un oiseau sans cage ni limites, ni obligation. Tu aperçois le soleil qui dans quelques minutes sera à son apogée pour aujourd’hui, et tu sens qu’il est bien temps que tu rentres afin de poursuivre ta petite routine de tous les jours. Cette dernière te rassures d’ailleurs car tu peux sans le moindre mal te sentir en sécurité et quand bien même tu as bien du mal à ne pas baisser ta garde. Tu regagnes alors la terre ferme en laissant la chouette sauvage derrière toi pour reprendre une apparence humaine synonyme de malice et de maladresse. Tu esquisses un sourire en coin mi amusé mi fataliste. (…) La nuit vient tout juste de tomber lorsque tu ouvres la porte principale de ton appartement, tout y semble calme puis soudain tu vois le visage coutumier de celui qui partage ta vie depuis presque une année désormais. Son expression faciale semble occupé par la préoccupation et l’inquiétude, un trait de son caractère que Jaime n’a jamais totalement réussit à canaliser depuis qu’ils sont ensemble. Elle connait de lui certaines choses, il lui a parlé de sa femme qui quelques années auparavant a été emportée par la maladie. Une plaie encore quelque peu ouverte qui semble encore hanter ses souvenirs intérieurs. Tu ne lui en parle jamais car tu ne veux pas lui faire de la peine et puis après tout tu le dis toi-même : le passé appartient au passé. Passant une main dans ta chevelure d’un blond vénitien tu le considères d’un petit sourire mutin avant de fermer la porte et de prendre la direction de la cuisine ou une senteur d’un fumet délicat vient chatouiller tes narines. « Tiens tu as cuisiné aujourd’hui ? ». Ton interrogation est significative à son oreille, tu désires changer de sujet pour ne pas t’engager une nouvelle fois sur le dialogue de la dispute celle au sujet de ta sécurité. Lorsque tu as fait sa connaissance, tu as décidée d’être directe et tout à fait honnête avec lui. Tu as pris le risque de te mettre en danger mais tu étais consciente de tes actes et de tes paroles n’est-ce pas ? Oh oui que tu l’étais, car pour la première fois depuis très longtemps tu te sentais en confiance avec une autre personne, bien qu’une parcelle de ta conscience cartésienne te murmure qu’un doute subsistait. Peu importe, ton sentiment l’a emporté sur la raison, mais les raisons du cœur sont comme celles du Seigneur, elles demeurent toutes impénétrables. Jaime s’approche de l’autre côté du comptoir de la cuisine, les bras croisés contre son torse musclé, une expression impassiblement sérieuse sur son visage. Il t’observe avec exactitude et douceur à la fois, et cela le trahit légèrement. « Ne change pas de sujet Leina, dis-moi simplement pourquoi tu as mis autant de temps. ». Son timbre de voix n’était pas agressif, plutôt soucieux mais tu perçois tout de même une inquiétude qui ne lui ressemble pas. Tu sais qu’il est protecteur avec toi, comme si tu étais un objet précieux auquel il ne fallait pas toucher. Etre métamorphe te rends vulnérable tu le sais mieux que personne mais cela n’explique pas son attitude. « Voilà pourquoi je change de sujet Jaime, je ne veux pas me justifier je ne l’ait jamais fait et ce n’est pas maintenant que les choses vont commencer. ». Tu soupires avant de poser ton attention sur le réfrigérateur, tu dois t’occuper les mains c’est toujours ce que tu fais après tout lorsque tu es en colère ou que tu perds tes moyens. Tu l’ouvres d’une manière rapide avant de remarquer la présence de poches emplit d’un liquide rougeâtre. Tu figes tes prunelles sur ces dernières, l’esprit en plein ébullition mais trop déconcerté pour réfléchir. « Non, n’ouvre pas ! ». Mais les avertissements de ton petit ami ne te parviennes que bien plus tard, et alors tu commences à mettre des vérités sur ce que tu pensais juste. Tu comprends pourquoi, et une colère teinté de trahison et de haine fait le vide autour de toi. Il dépose une main calmement sur ton épaule en te murmurant ton prénom pour t’apaiser mais rien y fait, ta colère te contrôle. « Comment as-tu pu me mentir, je t’ai toujours fait confiance ! Ne me touche pas Jaime … ». Finis-tu par lui dire en face en maitrisant ta voix qui te trahit par la présence de larmes qui perlent sur ton visage. Les traitresses elles ne perdent rien pour attendre mais tu laisses faire quand même en fermant les yeux l’espace d’une seconde. « Laisse-moi t’expliquer Leina ! C’est bien plus compliqué que cela, tu dois me laisser … ». « … Rien du tout. ». Tu lui coupes l’herbe sous le pied en finissant une phrase à sa place. Tu désires couper court à la conversation avant que les choses ne dégénèrent. Tu n’es pas de taille face à un vampire, un être mort qui t’as menti et en qui tu avais placé toute ta confiance la plus primaire. Tu plonges un regard nouveau sur ton interlocuteur vampirique et tu lui ordonnes catégoriquement de quitter ton appartement. Il t’accorde un dernier regard ferme et sans émotion avant de partir aussi vite que tu l’as connue la toute première fois. Il restait juste le silence d’un courant d’air d’existence et toi qui se retrouve devant la réalité douloureuse. Pourtant au loin, sur le bâtiment voisin une paire d’yeux t’observe signe avant-coureur qu’il n’est pas près de t’abandonner aussi facilement que tu lui as demandé.


Dernière édition par Leina Rheyns le Sam 25 Aoû - 13:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

+ you're the best paint life ever made.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le phénomène "second life"
» Bombes chirurgicales made in USA et ceintures d'explosifs terroristes ?
» Retailler une photo avec Paint Brush
» le paradis de paint shop pro de katounette
» L projet life papillons
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOD HATES US :: WISH YOU THE BEST :: never let me go :: wanna do bad things with you-
Sauter vers: