AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + one night of the hunter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiram Sheathes
BEHIND BLACK HURRICANE.

Date d'arrivée : 23/08/2012
Messages : 79
Avatar : max irons.
Crédits : belikovs (avatar). // tumblr (sign).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : single.
Espèce : a black wolf loner and son of the leader of the jacksonville's black wolves pack.


Dark paradise.
Age: De votre personnage.
Job/études:
Notebook:

MessageSujet: + one night of the hunter.   Ven 24 Aoû - 13:28


hiram, sheathes
- bad moon rising -
CREDITS @ MOONSTONECAPS/TUMBLR

Date et lieu de naissance + Le jeune homme a vu le jour un certain trente-et-un décembre, à Jacksonville (Floride). Une date qui pour sa figure maternelle a toujours été un signe de changement de grande destinée. Age + Actuellement sur la route de sa vingt-deuxième années, pour Hiram cela ne change rien à sa vie qui passe. Travail/études + Le jeune homme est actuellement étudiant dans le domaine de le domaine de la littérature ancienne, une direction qui le menerait certainement à devenir un écrivain ou encore un professeur. En attendant il lui arrive de travailler en tant que musicien dans un bar de nuit. Statut social + Contrairement à certains de ses pairs, Hiram perçoit l'existence sous une oeillade solitaire et peu louable à une coexistence à deux. Célibataire, il apprécie en silence les choix de cette liberté. Type de créature + Deuxième fils du chef de meute des loups noirs de Jacksonville, Hiram à très vite pris un chemin opposé a ce que désirait sa meute. C'est un loup garou noir solitaire qu'on tente de ralier à la cause. Par rivalité de situation il est donc opposé aux loups blancs de Phoenix. Côté : bien ou mal + La couleur de son pelage de naissance pourrait sans doute vous conduire vers une conclusion simple : la noirceur et l'avidité de pouvoir. Seulement les loups noirs ne sont pas foncièrement du coté des enfants de Satan. Une couleur à laquelle Hiram fait clairement l'objet d'une énigme contrairement à son ainé de trois ans. Le jeune homme se retrouve dans un entre deux, une interrogation que beaucoup aimerait connaitre. Un temps neutre, pour une existence sur laquelle on s'interroge encore. Groupe + Breath of life.
❝DARKNESS MY DEAR OLD FRIEND❞

I) Quels sont vos sentiments vis à vis de votre "espèce" ?
Aucune rancoeur, aucune haine, aucune envie de comprendre le fondement de la tournure que prend le monde. Le jeune homme n'a aucun avis partial sur la raison de son espèce ou encore de son appartenance. Il est tout simplement différent dans le raisonnement et de la manière de réagir avec le monde dans sa globalité, dans son ensemble.
II) Comment l'avez-vous découvert ?
C'est un fait qui s'est imposé à lui de manière tout à fait naturel. Avoir deux parents de la même espèce - entre autre celle des loups - vous donne le même code génétique a bien des directives différentes. Hiram a découvert sa nature animale alors qu'il n'était qu'un jeune adolescent, mais il était déjà au courant de ce que serait son existence prochaine. Il était de sa famille pour le comprendre mais également pour l'apprivoiser.
III) Pourquoi avoir choisi le côté du bien/mal ?
Certains ont choisis leurs chemins par acquis de conscience ou tout simplement par qu'ils ont connus le murmure d'une vengeance ou d'une envie soudaine. Chez les loups il ne doit pas y avoir d'entre-deux, pour autant c'est le cas avec Hiram. Ce dernier n'est pas alimenté par le plat froid de la mort de sa mère, et encore moins par une envie de mener le bien. Il survit en solitaire pour le moment tel un omega qui suit la route de sa propre liberté. Neutre sans l'être tout à fait, il oeuvre pour ce qu'il trouve juste ni plus ni moins.
IV) Etes vous pour ou contre la révélation des vampires ?
Révélé ou non, ces tueurs de première ordre sont pour lui des adversaires de taille dont il ne faut guère sous estimer leur agilité au combat. Le tueur responsable de la mort de sa mère à trouvé la mort, justice a été rendue. Prendre le risque de révéler au grand jour les vampires c'est aussi prendre le risque de révéler l'existence du monde surnaturel dans son intégralité et à troubler la paix intérieure de beaucoup de personnes qui tentent de vivre leur vie au jour le jour.

❝THE LITTLE PIECES OF TRUTH❞
Cadet de sa famille, Hiram a toujours semblait être d'une distinction depuis sa naissance. Enfant silencieux, enfant observateur, enfant rebel à une vision de l'existence qu'il ne voit aucunement comme ses pairs. ✤La mort de sa figure maternelle ne l'a marquée même s'il n'en fait jamais mention, elle hante ses souvenirs mais il tente de ne garder que le meilleur. ✤ En tant que fils du leader de la meute de Jacksonville, Hiram a suivit le mouvement de la meute jusqu'à Phoenix. Il y a tout juste cinq années, il décide de quitter la meute pour suivre sa vie de son propre chef. ✤ Il possède un médaillon amérindienne, son frère ainé possède exactement le même. ✤Il n'écoute que son propre instinct, ce dernier ne le trompe jamais et il lui a montré a de nombreuses reprise que notre sixième sens à bien une vivacité propice. ✤ Sa mère à été sauvagement tuée par un vampire, ennemis a qui il a rendu justice en le tuant avec son frère à son tour. ✤ Hiram est un personnage emplit d'énigme et de mystères, il est donc bien compliqué de lire en lui comme dans un livre ouvert. Ange rigolard, humour narquois, regard impassible et légèrement froid cela le conduit souvent à des situations qu'il n'apprécie guère. ✤ Musicien dans l'âme, il joue du piano et de la guitare avec le plus grand soin ce qui lui permet de prendre du recul mais également de réfléchir. ✤ Etudiant en littérature ancienne, il a toujours eu un profond respect pour les mythes en particulier les premières écritures et récits amérindiens. ✤ Ses yeux changent très souvent de couleur non pas selon son humeur mais selon l'avancée de sa mutation prochaine. ✤ C'est un loup solitaire au pelage noir, qui aime vivre seul, une sensation de liberté qu'il ne veut aucunement qu'on lui enlève. ✤ Plutot assidu et habile au corps au corps, il court très vite. ✤ Hiram ne boit pas d'alcool, mais vous ne l'empecherait jamais de fumer et en général c'est plutot le soir. ✤ C'est un être nocture par nature, pour autant il apprécie grandement les rayons du soleil au petit matin. ✤ Débrouillard et indépendant, il n'apprécie aucunement les contraintes. Beaucoup tente de le ralier à leurs causes, à leurs meutes mais il n'y tient pas le moins du monde. ✤ Lorsqu'il porte ses lunettes de vision c'est qu'il est en pleine reflexion et dès lors évitez de le déranger inutilement. ✤ Se moquer d'autrui en toute ironie et pour lui un excellent moyen de retomber sur ses pieds et disparaitre en silence. ✤ (...)


Spoiler:
 

_________________
i see the bad moon arising. i see trouble on the way, i see earthquakes and lightnin' i see bad times today. i hear hurricanes ablowing i know the end is coming soon. don't go around tonight it's bound to take your life. LYRICS/CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL.


Dernière édition par Hiram Sheathes le Ven 24 Aoû - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiram Sheathes
BEHIND BLACK HURRICANE.

Date d'arrivée : 23/08/2012
Messages : 79
Avatar : max irons.
Crédits : belikovs (avatar). // tumblr (sign).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : single.
Espèce : a black wolf loner and son of the leader of the jacksonville's black wolves pack.


Dark paradise.
Age: De votre personnage.
Job/études:
Notebook:

MessageSujet: Re: + one night of the hunter.   Ven 24 Aoû - 13:29

❝THERE'S A LIAR MOON TONIGHT❞

Citation :

ce que j'aime et ce que je déteste, ça ne vous regarde pas, des rêves pour l'avenir,bof. je n'en ai pas beaucoup quant à mes loisirs ils sont divers et variés voilà.
LYRICS/KAKASHI-HATAKE.
La nuit n’est pas encore prête à tomber mais elle se prépare face au soleil qui décline emportant avec lui les derniers rayons de chaleurs. Sous ta forme animale tu peux sentir cette sensation sauvage et naturelle te parcourir l’échine. Tu apprécies cette sensation et tu pousses un léger hurlement, celui du solitaire. Non loin de là pourtant, tu peux sentir l’odeur coutumière de celui qui t’as longtemps accompagné lors de tes virées nocturnes, celui pour qui autrefois tu avais tant d’admiration mais en dépit de tous vos désaccords tu conserves toujours cette part en toi, car après tout et avant toute chose il demeure ton frère. Ce dernier n’est pas là par un hasard de bienvenue, mais par un hasard qui décline un but bien précis. Tu sais quels seront ses mots et ses motivations pour te convaincre de te rallier à la cause, mais tu sais également que ces propos seront toujours vains car c’est dans ta nature. Une brise fraiche de fin d’après-midi vient caresse ta fourrure comme une dentelle sur du velours. Tu ne veux aucunement que la discussion prenne une tournure encore sans issue alors tu te contentes de poursuivre ton chemin en une course effrénée qui redonne vie à toute ta vivacité. Etre un loup garou fait partie de ta chair et de ta personne et tu ne peux les dissocier. Avec le temps du passé tu as su apprivoiser cet animal de légende sauvage et sans cœur, pourtant tu cours toujours à une raison à ton existence. Alors que tu cours avec frénésie et assiduité, tu entends les pas fougueux d’un autre loup au pelage d’un bleu/gris sombre se mêler à ton rythme de course, et seul l’instinct fraternel te mets la puce à l’oreille sur les origines de son idée. Après tout, tu le connais tellement ton frère, cela ne fait aucun doute ! (…) Alors que tu remets ta veste, tu peux entendre Caleb rire de cette course qui vous ramène à cette enfance partagée, une période qui semble bien lointaine. « Au moins tu n’as pas tout perdu frangin ! ». La voix de ton frère cherche un point d’encrage vers la discussion tant redondante depuis un bout de temps. « Caleb, inutile de chercher un point de conversation pour amorcer le sujet. Je ne rejoindrai pas la meute. ». Un silence s’installe entre les deux frères de sang que vous êtes, et une douleur commune vous unis car ensemble vous savez que vous êtes bien plus fort, bien plus redoutable que toi en solitaire. Depuis toujours tu as le cœur lointain, et les pensées bien ailleurs de ce que l’on attendait de toi. Ton lien fraternel t’observe alors d’une expression faciale qui lui est bien égale, et qui signifie tout simplement qu’il reviendra sur le sujet une prochaine fois. « Je ne peux pas te forcer à rejoindre la meute, mais tu ne pourras pas m’empêcher de veiller son petit frère. ». Caleb a toujours été le plus sensible et plus protecteur de vous deux alors que toi le brun aux allures de bohème tu es beaucoup plus unilatérale et taciturne dans ta manière d’être et de vivre. Tes pairs font toujours parti de toi dans une parcelle de ton esprit, car on n’oublie jamais rien jamais tu le sais mieux que quiconque. Il te donne une légère tape amicale sur le coin de l’épaule gauche avant de reprendre la forme de sa nature sauvage et de disparaitre dans les bois. Parmi ces derniers tu peux sentir le regard protecteur de ton ainé te guetter de loin. Il a raison, tu ne peux l’empêcher de veiller sur toi car c’est son instinct le plus primaire et tout comme ton être il n’écoute que toi.

_________________
i see the bad moon arising. i see trouble on the way, i see earthquakes and lightnin' i see bad times today. i hear hurricanes ablowing i know the end is coming soon. don't go around tonight it's bound to take your life. LYRICS/CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL.


Dernière édition par Hiram Sheathes le Ven 24 Aoû - 21:10, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiram Sheathes
BEHIND BLACK HURRICANE.

Date d'arrivée : 23/08/2012
Messages : 79
Avatar : max irons.
Crédits : belikovs (avatar). // tumblr (sign).
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : single.
Espèce : a black wolf loner and son of the leader of the jacksonville's black wolves pack.


Dark paradise.
Age: De votre personnage.
Job/études:
Notebook:

MessageSujet: Re: + one night of the hunter.   Ven 24 Aoû - 13:29

❝THERE'S A LIAR MOON TONIGHT❞

Citation :

to travel the world alone and live more simply, i have no idea
what's happened to that dream cos there's really you here to stop me.

LYRICS/DIDO.
Les volutes de fumée s’évaporent comme une danse gothique dont ignore l’existence. La musique tambourine lourdement les murs de la salle alors qu’accoudée légèrement au bord du comptoir tu aperçois quelque peu cette chevelure d’ébène qui ne t’es pas si inconnu. Tu fronces légèrement les sourcils légèrement intrigué bien que tu devines déjà l’identité de celle qui te fixe. Tu reconnais son regard hésitant et perçant tout à la fois, et tu reconnais ce visage de porcelaine que tu as sauvé il y a de cela quelques jours. Elle n’est pas à sa place dans cette boite de nuit que la jeunesse attrayante et peu consciente des dangers fréquente et pourtant toi tu es là à la fixer pour savoir ce qu’elle cherche. Reportant ton attention sur ta cigarette tu finis néanmoins par humer une dernière fois ce tabac que ton frère tente d’apprécier à sa juste valeur. Les valeurs. Un terme que tu entends de manière tout à fait redondante depuis ta naissance. Tu sais que la couleur de ton pelage est une caractéristique qui t’unis malgré toi à une collectivité dont tu es sorti il y a de cela plusieurs années et pourtant dieu sait combien elle te demande de venir de nouveau les retrouver. Mais tu continues à t’entêter dans ta vision de l’existence, cette existence que tu vois et vis en parfait solitaire. Des prunelles intéressées se posent sur toi, mais tu n’y fais guère attention car cela ne fait pas parti de ton toi intérieur. Intérioriser les mouvements du cœur et les vagues de ton esprit ont toujours fait partie intégrante de ta personne n’est-ce pas Hiram ? Tu soupires face à ce dire réel plus par lassitude que par fait car tu le sais déjà. Tu portes ton verre à tes lèvres avant de jeter une dernière œillade à celle qui ne cesse e focaliser son attention sur toi depuis plusieurs moments déjà, pour ne pas dire depuis des mois. Finalement tu laisses ton verre sur le comptoir de bar, tu salut brièvement ton collègue de travail avant de te lever en direction de la sortie lorsqu’une voix t’interpelle. « Hiram ! ». Cette voix tu la connais plutôt bien, et tu sais qu’elle appartient à la jeune femme à la chevelure d’un noir de jais prononcé. Dès lors tu te retournes, toujours tes lunettes de soleil sur les yeux en haussant les épaules. Etta s’approche de toi, et presse ses lèvres en une ligne mince et un silence s’installe. Que cherche-t-elle en ta présence ? Que peut-elle bien te vouloir ? Telles sont les interrogations naturelles qui s’imposent à toi à ce moment précis. « Je savais bien que je finirais par te trouver là, j’ai besoin de te parler de la dernière fois. ». Tu secoues ton visage d’un air amusé, toujours cet air d’ange rigolard malicieux accroché à tes traits. Tu veux brouiller les pistes, histoire de te défaire de l’accroche que cette brunette désire au fond de son être. « Il n’y a rien à dire Etta. Tu t’es perdue dans les bois, et j’étais là au bon endroit au bon moment loin de plus. ». Elle reste là à te regarder, à plonger ses iris noires dans l’encre brune de tes yeux mais tu restes toujours dénué de sentiments tel un miroir de glace figé depuis des années. « Je sais ce que tu es il suffit de lire dans tes pensées pour comprendre. ». Tu l sens aussi catégorique et déterminé que toi lors de ta dernière réplique. Et à cet instant tu sais sans le dire à haute voix que cette femme est une sorcière. Tu la toises d’une expression lointaine et réfléchit avant de détourner les talons et de quitter le bar. Mains dans les poches, tu n’entends que le bruit de quelques voitures qui passent le long de la route ou encore de quelques cris de jeunes gens qui s’amusent. Voilà de bien jeunes personnes insouciantes ou avides d’actes aventureux. De loin tu perçois néanmoins les bottes de la demoiselle qui malgré ton refus persiste à te suivre. Tu t’arrêtes, et tu attends qu’elle approche assez près de toi. Une seconde, deux, puis trois. Tu l’attrapes par le poignet, et tu la plaques dans la ruelle adjacente car tu sens la présence de ces sangsues qui ont une profonde aspiration pour les sensations fortes et chaleureuses. Pelotonné contre toi, la brunette te serre fort contre elle comme si elle tremblait légèrement. Son contact te déstabilise légèrement puis tu déposes tes deux mains sur ses épaules pour émettre de nouveau une distance entre vous. « Une sorcière capable de lire dans les pensées des loups mais peu vivace à la sécurité. Voilà qui fait un compte honorable. ». Lui dis-tu tout en esquissa un rictus de rire qui t’appartient plutôt bien, digne d’un sourire de loup au pelage noir. Elle croise ses bras contre sa poitrine en secouant son visage angélique, un rire amusé s’y dessine quelque peu. « Je n’ai jamais dit que j’étais une guerrière bien au contraire, mais cela ne me dit pas réellement pourquoi tu évites de te mêler aux autres ou pourquoi tu ne me fais pas confiance. ». « Je ne fais confiance à personne Etta, si tu lis dans les pensées tu devrais le savoir. ». Ton assertion amène de nouveau un silence mais qui ne semble pas la mettre mal à l’aise. « Alors pourquoi tu m’es venu en aide la dernière fois ? Tu ne veux pas t’accorder d’attaches je peux le concevoir mais tu ne me le feras pas croire Hiram. ». Elle prend ta main froide dans la sienne et une sensation de chaleur s’en dégage, derechef tu la retires avant d’avancer de quelques pas. Tu passes une main dans ta chevelure légèrement en bataille, et reprend comme si de rien était. « Allez je te raccompagne. ». Ta voix semble la tirer de sa songerie passagère et ton instinct intérieur te dit que la petite sorcière n’est pas prête de te laisser bien au contraire. C’est la première à lire entre les lignes de ta conscience facétieuse et quelque part cela t’intrigue également.

_________________
i see the bad moon arising. i see trouble on the way, i see earthquakes and lightnin' i see bad times today. i hear hurricanes ablowing i know the end is coming soon. don't go around tonight it's bound to take your life. LYRICS/CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: + one night of the hunter.   Aujourd'hui à 5:01

Revenir en haut Aller en bas
 

+ one night of the hunter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Photos de nuit, appli iphone: night vision
» A hunter shoot a bear!
» Night World
» Paris by Night
» Globe at Night ou la mesure de la pollution lumineuse
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOD HATES US :: WISH YOU THE BEST :: never let me go :: wanna do bad things with you-
Sauter vers: