AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (danny) ALL THE THINGS SHE SAID

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniella Swynford
✣ SHE WILL BE LOVED ✣
avatar

Date d'arrivée : 23/08/2012
Messages : 82
Avatar : Phoebe Tonkin
Crédits : ... (avatar) tumblr (signature)
Pseudo : Darjeeling, Eléonore.
Statut : Célibataire, mais amoureuse d'une humaine.
Espèce : Vampire de 110 ans.


Dark paradise.
Age: 23 ans en apparence, 110 ans en vrai.
Job/études: Serveuse dans un bar à vampires
Notebook:

MessageSujet: (danny) ALL THE THINGS SHE SAID   Jeu 23 Aoû - 17:08


daniella "danny" swynford
- ce qui ne me tue pas me rend plus fort -
CREDITS @ TONKIN-DAILY/TUMBLR

Date et lieu de naissance + Daniella est née en Suède, à Karlstad en 1902. Age en apparence + 23 ans en apparence, et même encore plus jeune.Age réel+ 110 ans réellement, c'est fou comme le temps passe vite. Travail/études + Serveuse dans un bar pour vampire. Statut social + Célibataire, depuis 110 ans et c'est très bien comme ça. Transformation + Daniella a été transformé en avril 1925, la veille de son anniversaire, un moment marquant dans sa vie.Côté bien ou mal + Le côté du mal, tout naturellement. Groupe + Lost highway.
❝DARKNESS MY DEAR OLD FRIEND❞


I) Quels sont vos sentiments vis à vis de votre "espèce" ?
Différents sentiments contradictoires. Au début de ma transformation, j'étais complètement euphorique à l'idée d'être à vampire, cela réveillait la folie que j'avais en moi et m'offrait le sentiment de liberté dont je rêvais depuis toujours. Quelques années plus tard, je me suis longtemps détestée, trouvant finalement que j'avais trop changé et que les vampires étaient des monstres cruels. Aujourd'hui, j'ai passé cette phase. Je suis plus las qu'autre chose, l'idée de vivre éternellement m'ennui et m'émerveille à la fois. Maintenant je vis ma vie sans me soucier des autres.
II) Comment êtes vous devenu vampire?
J'étais alors âgée de vingt-trois ans, presque vingt-quatre. C'était le soir et j'avais décidé d'aller voir un garçon en cachette de mes parents, j'avais donc fait le mur. Alors que je me baladais pour rejoindre le lieu de rendez-vous, j'ai entendu des bruits derrière moi. Comme une respiration lourde, un rire narquois. J'ai avancé à toute vitesse, aussi rapidement que je le pouvais et que mes vêtements me le permettaient -à l'époque c'était encore des jupons, loin d'être idéal pour courir-. J'ai trébuchais, et c'est là que le vampire m'a attaqué. Je me suis défendue comme je le pouvais, jusqu'à ce qu'il me morde dans le cou. Là j'ai fait semblant de m'évanouir, et il a arrêté, surpris. Je l'ai frappé de toutes mes forces avant de me relever et de courir à nouveau. Il a sauté sur moi, et émerveillé par mon audace, m'a transformé.
III) Pourquoi avoir choisi le côté du bien/mal ?
J'ai toujours été une fille bien, voire même parfaite. Je vivais dans une famille bourgeoise, je n'avais donc pas le choix. Cependant, j’ai intégré le côté du mal car ma créatrice, Isis, en faisait partie, et ne connaissant rien j'ai été forcé de faire le même choix qu'elle. Je ne regrette pas aujourd'hui, avoir des airs de méchante m'empêche de souffrir, même si au fond de moi, je suis plutôt du côté du bien.
IV) Etes vous pour ou contre la révélation des vampires ?
Je ne suis pas une jeune vampire, j'ai tout de même connu plus d'un siècle d'histoire, j'ai donc connu beaucoup de phases : celle où les vampires se cachaient, celle où il y avait des massacres d'humains par notre espèce dans le monde, et celle que la révélation. Je dois avouer que je suis plutôt pour, ça nous permet de ne plus nous cacher -mis à part pour goûter les humains- et de vivre librement. Cependant je ne le cris pas haut et fort, car la majorité des personnes du côté du mal son contre.

❝THE LITTLE PIECES OF TRUTH❞
Daniella est suédoise, elle est née en 1902 à Karlstad. ✣ Les Swynford sont une très riches familles suédoises, connue pour le transport maritime. ✣ Daniella se fait surnommer Danny, des fois même elle se présente comme ça. ✣ Vampire depuis 110 ans. ✣ A été transformé en 1925 par Isis Svensson, sa créatrice à qui elle ne parle plus depuis des années. ✣ S'est rapidement rendue compte qu'elle était homosexuelle et ne l'a jamais caché, même quand c'était tabou dans les années soixante. ✣ Son premier amour fut Isis, mais elle se rendu vite compte que cette relation n'avait rien de bon pour elle. ✣ N'est jamais retombée amoureuse depuis. ✣ Est du côté du mal. ✣ Ne boit pas de Tru Blood, mais que des humains. ✣ Travaille en temps que serveuse au Black Blood. ✣ Vit à Phoenix depuis cinq ans, depuis la grande révélation. ✣ Part un mois en vacances en Suède pour revoir sa famille. ✣ Avait deux soeurs, Jenna morte depuis plus de quinze ans, et Lisbeth qu'elle ne connaissait pas, morte il y a quelques mois. ✣ A un don pour le piano, mais personne ne le sait. ✣ Adore faire la cuisine, mais comme elle n'a aucun goût, elle n'en fait plus depuis cinquante ans au moins. ✣ Adore les séries télévisées. ✣ C'est une très grande passionnée de mode. ✣ Est très riche, économisant et volant depuis plus de cent ans en plus de son travail. ✣ N'aime pas les bébés et les enfants. ✣ Ne supporte pas les loups garous. ✣ A en plus d'un immense dressing, une immense bibliothèque avec des livres qu'elle lit depuis sa transformation, il y a donc des antiquités là-dedans. ✣ Est très sensible, même si elle ne le montre pas. ✣ Passe pour une femme méchante, glaciale et sans sentiments pour ne pas s'attacher et souffrir. ✣ Est actuellement en train de tomber amoureuse d'une humaine.

Spoiler:
 


Dernière édition par Daniella Swynford le Dim 26 Aoû - 10:52, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Swynford
✣ SHE WILL BE LOVED ✣
avatar

Date d'arrivée : 23/08/2012
Messages : 82
Avatar : Phoebe Tonkin
Crédits : ... (avatar) tumblr (signature)
Pseudo : Darjeeling, Eléonore.
Statut : Célibataire, mais amoureuse d'une humaine.
Espèce : Vampire de 110 ans.


Dark paradise.
Age: 23 ans en apparence, 110 ans en vrai.
Job/études: Serveuse dans un bar à vampires
Notebook:

MessageSujet: Re: (danny) ALL THE THINGS SHE SAID   Jeu 23 Aoû - 17:09

❝THERE'S A LIAR MOON TONIGHT❞



✣✣✣
1 AVRIL 1925. J'ouvris la fenêtre, un sourire malicieux sur les lèvres. Je m'accrochais à la qui laissait dépasser quelques pierres assez proches pour m'aider à descendre. Je finis ma course dans l'herbe, roulant, avant de me relever en sortant de la grande demeure des Swynford. Je marchais dans les ruelles de la ville de Karlstad, armée d'un capuchon pour passer incognito. Je souriais de plaisir, voyant les bars ouverts, les gens rirent, vivre leur vie tout simplement. Etait-ce donc ça être heureux ? Ne se préoccuper de rien, se laisser vivre, profiter des petites choses de la vie ? J'avais passé mon existence à apprendre à être une dame, une vraie, à me tenir droite, être polie, savoir danser et jouer du piano, être cultivée, souriante, bien élevée. J'avais passé mon existence dans la peau d'une fille, sans savoir si c'était réellement qui j'étais. Ce soir je sentais pour la première fois de ma vie un vent de liberté me souffler au visage : j'allais rejoindre Hans, fils d'épicier, mon plus fidèle ami. Je tournais à droite, traversant une petite ruelle sombre. La lune était magnifique ce soir, et je m'amusais à l'admirer. J'entendis alors un bruit. Un ricanement narquois, suivit d'une respiration lourde. Je pivotais ma tête, dans le but d’apercevoir quelque chose. Rien. Je continuais de marcher, inquiète, lorsque j'entendis un nouveau ricanement. "Hans ! C'est toi ? Tu ferais mieux de te montrer, ce n'est pas drôle !" En guise de réponse, j'eus droit à un silence de mort. J'entendis quelqu'un derrière moi courir, mais en me retournant, il n'y avait rien. Je déglutis, me mettant alors à courir le plus vite possible. Un nouveau rire. J’arpentais cette ruelle qui me paraissait infiniment longue, c'est alors que je trébuchais à cause d'une branche posée en plein milieu de la route. Tombant à terre, je sentis une force me tourner et de plaquer les bras au sol. "Pathétique." une vois féminine, froide, glaciale même. Je me débâtais de toutes mes forces, mais cette dernière était bien trop forte pour moi. Elle avança alors son visage, et je lâchais un cri d'effroi. Elle était jeune, brune, et d'une beauté à couper le souffle, mais elle avaient deux canines pointues qui étaient tout sauf humain. "Qu'est-ce que vous êtes ?!" M'écriais-je totalement sous le choc. Elle rit une nouvelle fois, s'approchant de mon oreille gauche. J'étais incapable de bouger. "Ton pire cauchemar." C'est alors qu'elle planta ses dents dans mon cou, ce qui m'arracha une douleur monstre, avant de sucer mon sang, comme un animal. Je tournais la tête, incapable de faire quoi que ce soit. Je remarquais une pierre juste à côté de moi, une idée me vint alors. Je laissais mes yeux grands ouverts, gigotant dans tout les sens, avant de finalement me stopper net, ne respirant plus. La femme releva la tête, le visage à moitié peint par mon sang. Je pris la pierre en main avant de donner un coup violent contre son crâne. Elle tomba comme un mouche à côté, assommée, et je pris mes jambes à mon cou, courant le plus vite possible, tout en empêchant le sang de couler. Elle me rattrapa, me plaquant une nouvelle fois au sol. "Tu n'aurais jamais du faire ça." Ce fut la dernière chose que j'entendis, avant de m'évanouir, me laissant vider de mon sang.



✣✣✣
14 DECEMBRE 1955. Doucement, la porte s'ouvrit. Assise près de la cheminée, je daignais à peine relever la tête, sachant bien qui venait d'entrer. Je me contentais d’observer les flammes se disputer, se courir après, s'élever, disparaître. Je sentis une odeur alléchante, une odeur humaine. "J'ai rapporté le dîner. Du O négatif d'après l'odeur, ton préféré." Je me tournais, observant sur le visage d'Isis une grande fierté. Elle lança alors le corps d'une femme totalement paniquée au plein milieu de la pièce, comme si c'était un vulgaire sac de patates. Je soufflais, m'approchant de la jeune femme, totalement sous le choc, pleurant, mais n'arrivant pas à dire quoi que ce soit. Plongeant mon regard dans le yeux, ma pupille devint plus grande. "Quitte cette pièce, et oublies tout ce que tu as vu." Elle hocha la tête, se releva et quitta la maison. Isis enleva son manteau, soufflant. Elle ne comprenait visiblement pas pourquoi j'avais fait ça, pourquoi je m'éloignais de plus en plus d'elle et de nos pratiques. "Tu as changé de goût, c'est plus le O négatif ?" Me relevant, je levais les yeux aux ciels, me tournant pour regarder à nouveau le feu. Isis s'approcha, me prenant pas la taille avant de m'embrasser dans le cou. Je la repoussais. La vampire me lança un regard plein d’interrogations, s'approchant de moi, sans me toucher. "Libère moi." Le visage d'Isis se décomposa en un instant. Cela faisait trente ans que nous partagions tout, trente ans qu'on vivait ensemble. Trente ans d'amour, de rire, de peur, de tendresse, de rage, de violence. Trente ans de vie commune, et en deux mots je voulais laisser tout ça derrière moi. "Je ne peux pas faire ça Danny, je t'aime trop, je ne vois pas ma vie sans toi." Les yeux imbibés de sang, elle tourna son visage pour ne pas que je la vois, faible, pleurant, montrant des émotions humaines. Je n'avais plus la force nécessaire pour être à ses côtés. Elle avait une telle cruauté, que cela me blessait, vraiment. "Si tu m'aimes autant que tu le dis, libère moi." Je m'approchais d'elle, prenant son visage entre mes mains. C'étais la chose que je désirais le plus au monde, et j'étais prête à tout pour qu'elle exauce mon souhait. Elle plongea son regard dans le mien, laissant couler de ses yeux, des larmes de sang. Je n'avais pas souvent vu Isis dans un tel état, tellement sensible et humaine. C'était ce côté d'elle que j'aimais, que j'aurais vouloir voir plus souvent. "En temps que ta créatrice ... je ... te libère ..." Elle éclata en sanglots. Un sourire se dessina sur mon visage, me laissant aussi aller à verser des larmes. Je fermais mes paupières, embrassant Isis une dernière fois sur les lèvres avant de lui chuchoter au creux de l'oreille un merci. Je pris mon manteau et m'en alla tout simplement. Tout était fini, j'étais libre, comme je l'avais toujours voulu.


Dernière édition par Daniella Swynford le Jeu 23 Aoû - 17:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Swynford
✣ SHE WILL BE LOVED ✣
avatar

Date d'arrivée : 23/08/2012
Messages : 82
Avatar : Phoebe Tonkin
Crédits : ... (avatar) tumblr (signature)
Pseudo : Darjeeling, Eléonore.
Statut : Célibataire, mais amoureuse d'une humaine.
Espèce : Vampire de 110 ans.


Dark paradise.
Age: 23 ans en apparence, 110 ans en vrai.
Job/études: Serveuse dans un bar à vampires
Notebook:

MessageSujet: Re: (danny) ALL THE THINGS SHE SAID   Jeu 23 Aoû - 17:09

❝THERE'S A LIAR MOON TONIGHT❞



✣✣✣

2 AVRIL 2012. J'arrêtais le moteur une fois arrivée devant une immense maison en pierre, retapée depuis le temps. J'élargissais mon sourire, descendant de la voiture en claquant la portière derrière moi. Cet endroit me rappelait tellement de souvenirs que mon coeur se serra. J'inspirais, expirais, avant de finalement me décider à ouvrir le portail. J'arrivais devant la porte d'entrée, où je sonnais, attendant une réponse. Cette dernière s'ouvrit sur une petite fille brune au yeux verts qui appela sa mère. Une femme d'une vingtaine d'année arriva, me ressemblant étrangement. "Bonjour, que puis-je faire pour vous ?" Dit-elle avant de déployer un magnifique sourire amical. Je n'avais pas parlé suédois depuis des années, mais cela ne se perdait pas. Je toussais avant de prendre la parole. "Bonjour, je m'appelle Daniella Swynford ... et vous êtes de ma famille." Je levais les yeux au ciel : je venais certainement de me ridiculiser et en plus de ça elle n'avait pas du me comprendre. J'entendis alors des bruits de canne et de pas quand un vieille dame arriva sur le pallier, me regardant. "Daniella ... ?" J’acquiesçais alors, lui souriant. Peut-être qu'elle, elle avait réussi à me comprendre. Elle me fit signe d'entrer, chose que je fis immédiatement. Elle me prit la main m'emmenant dans le salon, en pointant du doigt une vieille photographie de famille. Je la regardais attentivement, reconnaissant alors mes parents, ma petite soeur Jenna, et en haut à droite, moi, quelques années avant ma transformation. Je souris, émue. "Je suis Lisbeth, ta soeur, je suis née quelques mois après ta disparition." Je la regardais, faisant de gros yeux. Je n'avais jamais su que ma mère attendait un enfant, sinon je serais revenu beaucoup plus tôt pour la connaître. La vieille dame, qui s'avérait être ma soeur, laissa tomber quelques larmes avant de me prendre dans ses bras. Je n'étais pas habituée à ce genre de geste affectueux, vraiment pas, mais je resserrais mes bras autour de sa taille, plus émue que jamais. "Tu es une ... vampire ?" Souffla alors la jeune femme qui devait être la petite fille de Lisbeth. Je me détachais de cette dernier, regardant la femme avant d’acquiescer une nouvelle fois. La révélation avait du bon, je pouvais venir cent-dix ans après, et cela paraissait presque normal. "J'ai été transformé en 1925." Soufflais-je alors, baissant les yeux. Lisbeth me prit la main. "Tu as toujours été la plus belle de nous trois, tu avais tout hérité de maman." Lança-t-elle avant de m'emmener vers le canapé. Elle me raconta alors l'histoire de notre famille. Mes parents plus tristes et désespéré que jamais à l'idée de m'avoir perdu, Jenna, ma cadette qui était morte il y a une quinzaine d'année et qui lui avait parlé de moi à longueur de journée. Lisbeth avait deux enfants, trois petits enfants et quatre arrières petits enfant. La lignée Swynford était donc pas prête de s'arrêter, et pour la première fois depuis longtemps, je me sentais aimée, et heureuse.



✣✣✣

11 JUILLET 2012. La nuit été tombée sous la ville de Phoenix, en Arizona, où j'habitais maintenant depuis cinq ans, depuis la révélation des vampires. En plus de cent ans, j'avais énormément voyagé, étant bien obligée puis ce ne vieillissant pas, je devais souvent partir pour ne pas que les gens aient de soupçons. Cependant, maintenant je pouvais vivre libre et ne plus avoir besoin de me cacher comme je le faisais depuis un siècle. J'avais la possibilité d'avoir une véritable vie -du moins une vie de vampire- et j'étais bien décidée à en profiter. Je travaillais donc au Black Blood, un bar pour vampire et vampirophile. "T'es en retard Swynford." Je soulevais mon regard vers mon patron, un homme âgé de plusieurs siècles avec qui je m'entendais à merveille et qui me considérait presque comme sa progéniture et moi comme mon créateur. Je lui souris en guise de réponse avant de me mettre derrière le comptoir et de faire mon travail : servir les clients. J'entendis au loin la porte s'ouvrir et laissait apparaître deux nouvelles clientes : des humaines. C'était très fréquenté d'humain, qui aimait avoir des relations avec un vampire ou se faire mordre au cou. Il y avait parmi elle, une brune, une habituée du Black Blood, et à ses côtés une magnifique blonde, timide et un peu inquiète. Baissant le regard pour me concentrer sur mon travail, je souris. Encore et toujours des nouveaux, fous d'expérience. "Je prends ma pause." Lançais-je deux heures plus tard à mon patron, avant de quitter le comptoir pour sortir par derrière. Je pris en main une cigarette et un briquet, allumant une cigarette que je fumais en quelques instants, bien plus rapidement que la moyenne. J'entendis alors un cri étouffé. Je relevais la tête, sentant une odeur de sang. Un humain était en train d'être attaqué par un vampire. Sans vraiment savoir pourquoi, je courrai jusqu'au lieu d'où les cris provenaient. Je poussais le vampire en question qui vola à plusieurs mètres. Il me regarda, énervé. "Rentre tes crocs avant que je tes arrache, et barre toi d'ici !" Lançais-je en sortant les miens, prête à me défendre en cas d'attaque. Je devais éviter les mauvaises publicités à propos du bar et ce genre d'histoire pouvait aller loin. Le vampire s'en alla. Je me tournais alors vers l'humaine en question, qui n'était personne d'autre que la blonde d'avant. "Merci ..." Souffla-t-elle en se tenant le cou. Je coupais la pointe de mon index avec ma canine avant de mettre un peu de sang sur les morsures de la jeune femme, pour qu'elle cicatrise. Je rentrais alors mes crocs. "Y'a pas de quoi, évite juste ce genre de plan, ça pourrait t'être fatal." Répondis-je sur un ton froid et calme, haussant les épaules. Ce n'était pas mon problème ce qu'elle faisait de son sang et de son corps, mais quand même. "Je comptais rentrer, ma voiture est là-bas, il m'a juste attaqué." J'arquais un sourcil, écoutant son histoire sans m'en soucier. Je ne savais pas si je devais la croire ou non, c'était bien beau d'accuser les vampires. Je croisais les bras, histoire de lui dire que ses soucis ne m'intéresser pas. Elle me sourit faiblement, avant de me tourner le dos et de rejoindre sa voiture. Je pensais à ce moment là que ce n'était qu'une rencontre banale entre un vampire et une humaine, mais il s'avérait que c'était beaucoup plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (danny) ALL THE THINGS SHE SAID   

Revenir en haut Aller en bas
 

(danny) ALL THE THINGS SHE SAID

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Borgès lecteur de Lovecraft, "There are more things"
» [Art] Photos, dessins, arts graphiques etc.
» SESSION 2009 DU RENOUVEAU CHARISMATIQUE
» Say The Things that You Can't Say Around
» [film] pearl harbor
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOD HATES US :: WISH YOU THE BEST :: never let me go :: wanna do bad things with you-
Sauter vers: